TOUS LES ARTICLES

Les cartes de crédit sont manifestement in. Ça fait toujours bonne impression de pouvoir déployer toute une panoplie d’imprimés plastifiés. Certaines sont gratuites, d’autres payantes. Les services qui y sont liés, sont très variés et certainement peu identiques.

C’est une sacrée tâche de découvrir le coût exact des cartes. Les banques facturent souvent un coût annuel ou augmentent les frais du compte bancaire qui y est lié. Dans la règle, plus la carte est chère, plus il y a de services qui sont fournis.

Assurances et garanties

Avec les cartes les plus chères, de vastes packs d’assurance sont proposés : accidents de voyage, annulation, bagages, assistance pouvant aller jusqu’à deux voitures. Mais par exemple aussi une garantie supplémentaire - en plus de la garantie légale - sur des achats dans un magasin ou un webshop. De nombreuses cartes, même les moins chères, pré- voient une couverture en cas d’accident et/ou de décès, mais aussi une assurance contre le vol ou des dégâts accidentels pour des biens qui ont été payés avec la carte.

Qualité des garanties

Outre la présence (ou l’absence) de garanties dans des combinaisons de cartes, il y a aussi de grandes différences dans la qualité des garanties. Les limites de couverture sont très divergentes, non seulement en ce qui concerne les limites de dépense de la carte de crédit, mais aussi en ce qui concerne les interventions dans les frais médicaux à l’étranger, les frais de recherche et de rapatriement, les capitaux assurés en cas de décès et d’invalidité. En cas de vol, des objets comme les bijoux, les appareils photo et les GSM ne sont parfois pas couverts par l’assurance bagage.

Comparer les cartes

Comparer ces formules, c’est du boulot. Les informations sur les dépliants sont généralement sommaires, souvent quelque peu triomphales, mais toujours incomplètes. Le langage utilisé dans les conditions générales est pour le moins ardu pour le profane. Il s’agit de vérifier quels sont les besoins, puis de vérifier quelle formule pourrait y répondre. Une personne qui voyage souvent et loin pour le travail, peut tirer profit d’un pack voyage étendu. Il en va cependant tout autrement pour une personne qui ne quitte pas son clocher. De plus, le risque de malentendus est réel : penser être assuré pour quelque chose, ce qui n’est pas le cas ou - inversement - rater un dédommagement éventuel parce que la garantie n’était pas connue.

Faut-il rappeler que votre courtier en assurances est votre premier interlocuteur, surtout s’il s’agit d’assurances voyage et d’autres garanties supplémentaires. Examinez avec lui la formule de carte de crédit qui a été proposée : il signalera des garanties importantes et supplémentaires, un double usage et des lacunes... En un mot : la différence entre des vacances ratées ou tout de même réussies.

2019 © Cvba Aquilae – Ottergemsesteenweg-Zuid 808 B (bus 109), 9000 Gent - BE0476.357.595 - RPP Antwerpen - FSMA 103062 A